La cordillère des Andes

 

La cordillère des Andes

 

De la mer des Antilles à l’océan antarctique, la cordillère des Andes serpente le long de l’Amérique du sud sur 8 000 km. C’est la plus longue chaîne du monde. Elle culmine à presque 7 000 m.

 

Une chaîne volcanique et un plateau

Il y a 100 millions d’années, la plaque tectonique de Nazca s’enfonce sous la plaque sud-américaine. Cela provoque une remontée de magma, de la roche en fusion.. Une première chaîne volcanique apparaît. Elle longe toute la côte. En glissant, la plaque de Nazca pousse la plaque sud-américaine comme le ferait un bulldozer et la croute terrestre se plisse. Des montagnes surgissent. Quand la poussée s’arrête, la plaque sud-américaine se relâche : les plis s’affaissent pour former des vallées et de hauts plateaux comme l’Altiplano. La jeune chaîne continue aujourd’hui de pousser inexorablement.

La forte activité volcanique de la région et les tremblements de terre fréquents en sont les témoignages directs.

 carte Amérique du sud

La grande traversée

Bordant toute l’Amérique latine à l’ouest, le long du littoral, la cordillère des Andes traverse sept pays s’étirant de la Colombie à l’Argentine en passant par le Vénézuéla, l’Equateur, le Pérou, la Bolivie et le Chili. Elle offre ainsi sur une même chaîne une extraordinaire variété de climats et donc de faune et de flore. Avec environ mille sommets qui dépassent 5 000 m, les Andes sont la deuxième plus haute chaîne du globe derrière l’Himalaya. La « cordillère blanche », au Pérou, ne comporte pas moins de 722 glaciers répartis sur 200 km de long, c’est la longue chaîne de montagnes glaciaires sous les tropiques. Ce sont d’ailleurs ses glaciers qui lui valent d’être appelée « blanche ».

 

Le plus haut des volcans

aconcagua

Avec une hauteur de 6 962 m, l’Aconcagua, à la frontière de l’Argentine et du Chili, dépasse tous les sommets andins. Il est même visible depuis la côte à 200 km de là. Son nom signifie en quechua (une langue indienne) « sentinelle de pierre ». Ce sommet est le plus haut volcan du monde, mais il est éteint depuis au moins 9 millions d’années. Les Andes abritent bien d’autres volcans qui, eux, sont encore en activité, comme le Cotopaxi. Situé en Equateur, il culmine à 5 897 m et c’est le volcan le plus actif de la planète.

 

Une terre de richesses

Les Andes représentent aussi le royaume de l’argent, de l’étain, du cuivre et bien sûr de l’or. C’est ce dernier qui attira les conquérants espagnols qui envahirent l’Amérique du Sud au XVe siècle, après la découverte de ce Nouveau Monde par Christophe Colomb en 1492. Ils surnommèrent d’ailleurs ces terres nouvelles l’Eldorado (le doré en espagnol).

Les sous-sols recèlent en effet d’importants gisements de ces très précieux minerais. Pendant trois siècles, les mines de Potosi, en Bolivie, fournirent ainsi des tonnes d’argent et enrichirent les habitants de cette ville. La Colombie, quant à elle, est la championne mondiale de la production d’émeraudes, tant par la quantité que par la qualité des pierres précieuses. Leur superbe couleur verte, unique au monde, fait des émeraudes colombiennes des pierres très recherchées.

   

 Source « La montagne », Imagia découverte du monde aux éditions Fleurus